couperose

La couperose est une affection cutanée chronique fréquente

[inline_divider type= »1″]

– 15% de la population en serait atteint – responsable d’une inflammation et de rougeurs du visage avec de petits vaisseaux sanguins apparents. Elle se localise sur les joues, le nez mais également parfois sur le front et le menton.

Plusieurs types de lasers vasculaires – lasers à colorants pulsés ou KTP équipés de scanner -permettent de traiter de manière efficace la couperose. L’utilisation de la Lumière Intense Pulsée (IPL ou lampe FLASH) donne également des résultats intéressants sur certaines couperoses.

Le choix du laser utilisé sera fait par le praticien en fonction de la couperose à traiter et de la nature de votre peau.

Contre-indications potentielles

Les contre-indications principales au traitement laser de la couperose et des autres lésions vasculaires sont les suivantes :

  • – Lésion dermatologique située sur la zone de peau à traiter
  • – Peau bronzée
  • – Phototypes V et VI
  • – Rosacée inflammatoire en poussée
  • – Des antécédents de chéloïdes
  • – La grossesse constitue une contre-indication de principe.

[inline_divider type= »1″]

Comment se déroule la séance ?

Chaque séance dure en moyenne vingt à trente minutes. Le traitement nécessite souvent plusieurs séances (2 ou 3) espacées de 4 à 6 semaines.

Le port de lunettes de protection – pour le patient comme pour le médecin – est obligatoire pendant la durée du soin.

Le praticien balaye méticuleusement la zone atteinte de couperose avec une pièce à main du laser de type stylo et/ou un scanner selon le type de lésions à traiter.

Une crème cicatrisante est appliquée sur la peau en fin de séance.

[inline_divider type= »1″]

Après le traitement .

Très rapidement un érythème et une sensation de chaleur apparaissent sur la couperose traitée par laser. Un léger œdème, ainsi qu’un blanchiment temporaire sont visibles autour de cette zone.

L’apparition de croûtes dès le deuxième jour est fréquente, il ne faut pas les arracher. Une hypo-pigmentation ou une hyper-pigmentation sont rarement observées durant les semaines qui suivent le traitement avant de disparaître.

La zone de couperose traitée au laser ne doit pas être exposée au soleil dans le mois qui suit le traitement.

[inline_divider type= »1″]

Le coût de votre traitement

Le coût de traitement laser d’une couperose dépend de la durée de la séance et de l’importance de la zone et varie de 120 à 150 euros.

On vous rappelle ?

[column width= »1/2″ last= »true » title= » » title_type= »single » animation= »none » implicit= »true »]

Votre demande

Votre nom

Votre émail

Téléphone

[/column]

Back to top